Cigarette Electronique : Quels Risques Pour La Santé?

Fumer cause des dommages à l’organisme humain. Pour contrer ce problème, les scientifiques ont conçu la cigarette électronique. Elle est semblable au cigare. Elle ne donne pas naissances à des soucis de santé. Le résultat des recherches tend à confirmer le contraire. Elle peut aussi être source de maladie.

E-cigarette : dangereux pour la santé

La cigarette electronique marseille est distincte de son prédécesseur sur de multiples points. Elle peut être rechargeable ou jetable. Elle est constituée par l’assemblage d’une batterie, d’un cartouche ou e-liquide et d’un atomiseur. La batterie peut être chargée par l’intermédiaire d’une clé USB ou d’un chargeur. L’e-liquide peut comporter de la nicotine. Il revient à vous de décider de son taux en fonction de votre addiction. Le cartouche renferme aussi du propylène glycol, certains types d’arôme…

Les caractéristiques de la cigarette électronique se font en fonction de votre dépendance. Les grands fumeurs doivent prendre les modèles rechargeables sous forme de pipe. Les produits contrefaits sont déconseillés afin d’éviter la survenance des maladies. Selon le témoignage de certains vapoteurs, l’e-cigare peut neutraliser la toux. En toussant, l’être humain élimine des microbes dans le poumon. Elle peut déclencher des maladies respiratoires telle que l’asthme, l’inflammation des voies respiratoires.

Pour minimiser les risques, il ne faut pas fumer de l’e-cigarette et la cigarette en même temps. Les patchs sont recommandés en cas de manque.

cigarette-electroniques-ego-aro

L’e-cigarette et le cancer

La vente de la cigarette électronique a beaucoup progressé depuis leur invention. Les fumeurs se sont mis à ce produit à cause des recommandations des scientifiques. La publicité à la télévision prône aussi sur leur bienfait.

Cependant, la cigarette electronique nîmes est vue comme cancéreux. En effet, les études sur le produit ont démontré qu’elle renferme trois molécules à l’origine du cancer. Ce sont:

  • le formaldéhyde. Sa concentration est de 6 à 16 ppm. Dans le tabac, elle est de 86.
  • l’acroléine. Elle est créée lorsque l’atomiseur chauffe la glycérine.
  • l’acétaldéhyde. Son taux est de 2 à 3 ppm contre 119 dans la cigarette classique.

La véracité des affirmations ci-dessus n’est pas encore confirmée pour le moment. Les chercheurs sont encore au commencement des études. Les tests menés jusqu’à présent affirment qu’elle peut provoquer le cancer.

Le meilleur moyen de protéger son organisme contre le cigare est d’arrêter de fumer définitivement. Il faut disposer d’une grande force de volonté afin de parvenir à cet objectif.